logo epuisette.png
L'épuisette, une sélection de poissons, coquillages et crustacés d'exception à Capbreton, Hossegor & Seignosse

Le cabillaud en 1000 déclinaisons


Un poisson populaire

Poisson très populaire et apprécié pour sa chair fine et délicate, le cabillaud porte plusieurs noms. Quand les portugais l’appellent « morue », plus au Nord, en Norvège on le désigne sous l’appellation « skrei » lorsque celui-ci migre dans les eaux plus au Sud de la Norvège. Véritable produit d’exception, le skrei norvégien prend aussi le nom de « roi des cabillauds » et on le retrouve chaque année, de janvier à avril, sur la carte des restaurants de luxe. Cependant, de manière générale, le cabillaud dès qu’il est séché et salé est surnommé « morue ».

Le cabillaud, facilement identifiable en raison de son barbillon sous le menton, est présent sur les étals des poissonneries toute l’année. En effet, le cabillaud se pêche dans l’ensemble des mer du Nord, c’est pourquoi il est facile de s’en régaler en toute saison.


Le cabillaud en cuisine


Si le cabillaud se retrouve sur les étals de toutes les poissonneries, c’est en cuisine qu’il s’exprime le mieux. Les puristes le préfèreront juste rôti et arrosé avec un beurre mousseux. Les anglais, quant à eux, adorent le cabillaud qu’ils utilisent pour leur célèbre fish and chips. Selon les recettes, il se décline en filet ou en beaux pavés. Les joues de ce poisson sont également à considérer car elles sont délicieusement fondantes et ne contiennent pas d’arêtes.


Les œufs de cabillaud, même s’ils sont moins prisés que les œufs d’esturgeon se dégustent également. Contrairement au caviar on ne les consomme pas tels quels mais ils servent de base à la réalisation de nombreux taramas. Mixez les œufs de cabillauds fumés avec de l’huile de tournesol, de la crème fraîche épaisse et un filet d’huile d’olive afin de profiter de la finesse de ce mets.


Enfin le foie du cabillaud, est lui aussi consommé. Quoi que peu ragoutant, l’huile de foie de morue est réputée pour être riche en nutriments essentiels, vitamines A et D et omégas 3.


Le cabillaud est à la carte de nombreux restaurants car sa chair fine et ses œufs peuvent être cuisinés et agrémentés de 1000 manières.


Sur le catalogue de l’Épuisette, retrouvez le cabillaud en pavé. Pour qu’il conserve toute sa saveur, privilégiez une cuisson rapide. Et pour les plus pressés, vous pouvez également retrouver notre brandade de morue artisanale, riche en cabillaud.