logo epuisette.png
L'épuisette, une sélection de poissons, coquillages et crustacés d'exception à Capbreton, Hossegor & Seignosse

Poulpe, chipiron, seiche, calamar quelles différences ?

Difficile de différencier la seiche, le poulpe, le calamar, l’encornet ou encore les chipirons. Il est vrai qu’ils présentent des similitudes, tous font partie de la famille des céphalopodes, des mollusques marins munis de tentacules ou bras munis de ventouses, qui se déplacent par propulsion grâce à leur syphon.


L'encornet

L’encornet et le calamar (ou calmar) désignent en réalité le même animal. Le calamar est un terme générique qui désigne plus de 300 espèces dont l’encornet. De forme allongée, l’encornet est doté d’un os rigide et transparent qui ressemble à une plume, contrairement à la seiche il ne dispose pas de coquille. Les chipirons, sont en réalité des encornets de petite taille on les nomme ainsi dans le Sud-Ouest alors qu’en Provence on parle de supions.




La seiche

Très présente sur les littoraux français, la seiche, quant à elle, est plus petite et de forme arrondie. Contrairement à l’encornet qui a de grandes ailes latérales, la seiche est dotée de petites ailes et d’un os plat caractéristique. Parmi ces dix bras, deux sont plus longs pour chasser. C’est une véritable prédatrice qui capture crevettes, crustacés et petits poissons. Son alimentation journalière peut représenter jusqu’à 20% de son poids !


Le poulpe


Le poulpe est une pieuvre, contrairement à l’encornet et à la seiche, il n’a pas de squelette et son corps est entièrement souple ce qui lui permet de se faufiler partout avec ses huit bras.







Que ce soit, l’encornet, la seiche ou le poulpe, tous disposent du même moyen de défense. En cas de danger, ils libèrent de l’encre qui leur permet de pouvoir s’enfuir rapidement sans être vus. L’encre de seiche est parfaite en cuisine pour parfumer un risotto par exemple.


Autre point commun, quelle que soit l’espèce que vous privilégiez, l’encornet, la seiche et le poulpe n’aiment pas les cuissons longues.


Sur l'état du poissonnier, on retrouve le plus souvent uniquement les bras du poulpe. Il faut faire attention car il va réduire à la cuisson. Il est délicieux à l’apéritif, en persillade. Les anneaux d’encornets rencontrent un franc succès, les amateurs de street-food pourront les faire frire, sinon ils sont délicieux dans un plat en sauce. Chez le poissonnier, ce sont souvent les blancs de seiche qui sont commercialisés. Essayez de farcir les blancs de seiche pour épater vos invités.